Catégorie : Le saviez-vous ? 

 

2013-02-20_121138

Comment est née l'enseigne Casino ? 

Geoffroy Guichard a acheté en 1892, une épicerie située dans l’ancien Casino lyrique de Saint-Etienne (Loire), d’où le nom de Casino. Il y travaille avec son épouse Antonia Perrachon.

Le groupe Casino invente le premier service de livraison en 1950. 

Par souci de qualité, il choisit de développer ses propres usines de transformation au sein du groupe. Il peut ainsi maîtriser la chaîne de production. On peut dire que Geoffroy Guichard invente la notion de traçabilité.

C'est également lui qui créera la première épicerie en libre-service en 1948 à Saint-Etienne. 

Source : Copyright CASINO 

 

Qui a implanté le premier supermarché en France ? 

2013-03-06_151553

 

Dans la littérature, la gloire est souvent attribué à E.Leclerc. Mais en fait, il s'agit des frères Émile et Henri Bardou. Ils fondent en 1957, la Grande Epicerie, dans le 17ème arrondissement de Paris, avec une surface de 750 m². 

A l'époque la revue LSA définissait le supermarché comme étant : "un magasin d'alimentation en libre-service où en principe tous les produits alimentaires peuvent être acceptés et dont la surface de vente est supérieure à 400m²" (Charriot-Chessel ; 2006)

Le deuxième verra le jour à Rueil- Malmaison, en région parisienne. Il s'agit de l'Express-Marché de la société Goulet-Turpin : 14 octobre 1958, veille de l’ouverture. On s’active bruyamment tout autour de l’Express-Marché. Les rues ne sont toujours pas bitumées. Les terrassiers en sont encore à poser des canalisations. Toutes les barres d’immeubles bordant le supermarché ne sont pas achevées. 3 000 logements doivent être livrés au printemps 1959. Le centre commercial lui-même n’est pas terminé. Le Grand magasin Paris Prix n’ouvrira ses portes qu’en décembre. La première cliente franchit le seuil de l’Express-Marché peu avant 9 heures. Pour fêter l’ouverture du magasin, Goulet-Turpin lui offre le montant de ses achats. Elle est d’abord incitée à se saisir de l’un des 150 chariots rangés à droite après l’entrée. Les abris-chariots dispersés aux quatre coins du parking n’existent pas. En observant les photos de l’époque, on est frappé par la petite taille des chariots. Ils sont à peine plus grands que ceux que l’on donne aux enfants aujourd’hui. Leur contenance est de 50 litres seulement (les chariots actuels ont une capacité quatre à cinq fois plus importante). Un bambin assis dans le chariot suffisait à le remplir. Les premières clientes mettent un peu de temps pour s’habituer à manier leur chariot, un engin inconnu. "Un sondage réalisé avant l’ouverture indiquait que 90 % des personnes interrogées refusaient de prendre un chariot. Les gens avaient peur d’être ridicule", précise Jean Goulet, ancien Pdg de Goulet-Turpin. Dans les allées, les collisions sont monnaie courante. Lors de l’ouverture d’un autre supermarché quelques mois plus tard, des clients réclameront la mise en place de voies de circulation à sens unique dans le magasin(Source : Frédéric Carluer-Lossouarn, L’Aventure des premiers supermarchés, Linéaires, 2006)

Le premier Hypermarché fut créé par le Groupe Carrefour, en 1963 et implanté à Sainte-Geneviève-des-Bois dans l'Essonne. Il s'étend sur une surface de plus de 2500m² et pour la première fois, on trouve au même endroit des produits alimentaires, du bazar, du textile et de l'électroménager. 

Comment est né l'enseigne Carrefour ? Le groupe a été créé par les familles Fournier et Deffoney. Le premier magasin se situe à Annecy, au croisement de cinq rues, ce qui inspira le nom du magasin : "Carrefour". 

Edouard Leclerc invente la notion de "circuit court" en 1949 : Il crée sa première épicerie en libre service à Landerneau en 1949. Sa motivation ? Offrir des produits de consommation courante à des prix de gros pour qu'ils soient accessibles à tous. Il invente un nouveau procédé commercial : s'affranchir des intermédiares en s'approvisionnant directement chez le producteur" 

Comment est né le groupe des Mousquetaires-Intermarchés ? Il est le résultat d'une scission au sein du groupe coopératif E. Leclerc en 1969. 

 

caddie1

La mode sort des vieux tiroirs, c'est bien connu ! Depuis quelques années nous voyons fleurir les nouveaux portes-paniers dans les grandes surfaces. Véritable révolution en matière de manutention, plus besoin de ressembler à un baudet ! Fini de se démolir les épaules en portant ses courses ! 

2013-03-06_165119

En fait, c'est en 1946 que le dessinateur  industriel Orla E. Watson a eu l'idée de fixer les deux paniers sur le chariot et de les rendre emboîtables plus besoin d’un employé pour plier et déplier les chariots et ranger les paniers. Le client se chargeait lui-même de désencastrer et de ranger l’engin. O.E. Watson breveta son invention et se préparait à la commercialiser quand il s’aperçut que S.N.Goldman n’était pas resté les bras croisés : sans doute averti, il avait copié le chariot emboîtable de O.E. Watson, en l’équipant plus simplement d’un seul grand panier. Suivit une querelle de brevets, d’où S.N. Goldman sortit commercialement vainqueur, O.E. Watson ne conservant que les royalties de son idée. Le chariot de supermarché était né. (source http://boomer-cafe.net)

Le saviez-vous ? L'inventeur du Caddie était fabricant de paniers à salade ! C'est après un voyage à Chicago en 1934, où il voit pour la première fois des supermarchés, qu'il dépose le premier brevet du charriot que l'on nomme Caddie, mot français pour désigner le Caddy. 

Bientôt en ligne sur ce site un dossier complet sur l'histoire de l'innovation dans la distribution. 

M.G.