Catégories : Les dossiers de TESA

Cet article est un extrait du dossier : "L'innovation des enseignes de la grande distribution" (bientôt en ligne sur ce site).

En octobre 2012, s’ouvre l’ère du magasin virtuel à Lyon et à Paris. Carrefour entame les hostilités le 2 octobre en créant deux modèles, un à Paris Gare du Nord et un second à Lyon La Part Dieu. Casino lui emboîte le pas le 24 octobre en inaugurant son premier mur de commande au même endroit (gare Lyon La Part Dieu).

2013-03-14_092939

Source : http://www.lsa-conso.fr

Carrefour propose un cube sur lequel plus de 301 produits quotidiens alimentaires et non alimentaires sont proposés. Après avoir téléchargé l’application « Mes courses Carrefour », il suffit au client de flasher les codes-barres avec leur téléphone et le produit est sélectionné. Deux possibilités : une livraison à domicile pour un achat d’au moins 60€ ( !) ou un retrait dans un carrefour Drive… Avec un panier à 60€, nous sommes loin des courses ‘minute’… 

2013-03-13_234530

Source : http://fr.ooh-tv.com

Le mur de Casino est composé de 5 panneaux et propose 200 références alimentaires. Les assortiments sont thématisés en 5 thèmes (« soirée de filles », « apéro entre potes », « dîner en amoureux »…), et mêlent produits de marques et produits Casino.  La solution d’achat aussi se veut innovante : grâce à l’appli mobile mCasino, le client peut sélectionner le produit par reconnaissance d’image, QR Codes ou en sans contact (NFC), pour les smartphones équipés de ce service[1]. Le client a ensuite le choix d’un retrait de son panier dans son Casino, soit de se faire livrer gratuitement ses courses…

Le groupe Casino communique sur une première mondiale, ce qui n’est vraiment pas le cas ! Ce type de « supermarché virtuel » a été développé par l’enseigne TESCO en Corée. 

2013-03-13_235207

2013-03-13_235255

En Corée, les résultats semblent très concluants et l’enseigne envisage de s’implanter sur l’ensemble des lignes du métro de Séoul. Certes le modèle est parfaitement adapté au mode de vie des Coréens urbains (hyper bookés, urbain stressés et disposant de peu de temps en dehors du bureau et des transports). Mais ne soyons pas réfractaire ce modèle peut et va s'adapter à nos cultures. Ou plutôt nos cultures sont parfaitement mûres pour adhérer à ce type de modèle.[2]Ce commentaire n’engage que le professionnel du marketing qui le fait, notre position sera plus mesurée. Ce type de commerce à probablement sa place parmi les nouveaux canaux de distribution mais l’offre devra vraiment être adaptée au lieu et au moment de l’achat. L’offre Carrefour se positionne sur un ticket moyen élevé pour bénéficier d’une livraison gratuite. Le retrait en magasin a ses limites. L’offre Casino semble répondre plus aux attentes à la fois dans la forme de l’offre (mise en scène de situation) et par la livraison gratuite fortement adaptée à la vie urbaine.
Auteur : Muriel GINESTE