Histoire 

1860 Reprise d’une épicerie de détail dans l’ancien casino lyrique de la rue des Jardins à Saint-Etienne. Le nom initial, Casino, est conservé en tant qu’enseigne. Cet établissement devient la propriété de Geoffroy Guichard en 1892.(1)

2014-04-22_153420

Il ouvre la première succursale en 1898, à Veauche (Loire) et créer la « Société des Magasins du Casino 

et Etablissements économiques de l’Alimentation ».

Pour garantir une meilleure traçabilité des produits et une certaine qualité, il décide d’intégrer des usines de fabrication au sein du groupe. Il peut ainsi maitriser toute la chaîne de production.

En 1904, il dépose la marque CASINO et crée ainsi la première marque distributeur. 

Il crée également un journal, le Casino-journal, ancêtre du consumer magazine, distribué gratuitement dans les magasins de nos jours.

En 1919, le groupe compte 520 succursales et 264 concessions. En 1925, il rachète le groupe Epargne et s’étends sur le Sud-Ouest de la France.

Copyright CASINO

En 1927, il crée un laboratoire de qualité intégré, en charge de maintenir la qualité par la dégustation et l’analyse.

1950, création du premier service de livraison 

1948, création du premier libre-service du groupe à Saint-Etienne.

1960, ouverture du premier supermarché à Grenoble

1970, ouverture du premier hypermarché à Marseille
En 1971, le groupe CASINO exploite 2575 points de vente.
En 1984, le groupe innove en lançant sa double garantie « satisfait ou remboursé deux fois »

En 1986, le groupe crée la société Carmag et se déploie sur le marché des « convenience store » des stations-services.

1990 rachat de la Ruche méridionale, le groupe s’entend sur le sud-est de la France.

1992, le groupe compte 101 hypermarchés, 480 supermarchés, 2344 supérettes et 221 cafétérias.

A partir de 1996, le groupe choisit de développer son activité internationale (Uruguay, Argentine, Venezuela, Pays-Bas, Italie, Suisse, Brésil, Allemagne, Colombie, Thaïlande, Philippines)

1996, le groupe crée la société SPAR, afin de développer le commerce indépendant de proximité.

2000 le groupe devient actionnaire majoritaire du site Cdiscount (2) et signe une alliance stratégique avec le groupe Monoprix. Ils sont actionnaires du groupe avec les Galeries Lafayette.

Le groupe signe des partenariats avec le Ministère de la Ville et s’engage à contribuer et aider au développement économique des quartiers prioritaires, en favorisant notamment l’accès à l’emploi. Il s’agit des prémices d’une démarche RSE (Responsabilité sociale de l’Entreprise)

2003, le groupe lance une démarche développement durable

2006, Casino conclut un accord de partenariat exclusif avec Dunnhumby, spécialiste reconnu de l’analyse et de l’exploitation des données clients, à travers la création d’une société détenue paritairement : Dunnhumby France. Casino se veut au plus près des attentes clients.

Le groupe s’engage dans des démarches développement durable notamment à travers un transport plus vert, en amont sur le transport de marchandises (ex : démarche Monoprix en 2007) et en aval sur la livraison à domicile. En 2008, le groupe CASINO lance l’indice carbone sur les produits de la marque distributeur.

Par ailleurs le groupe signe une charte d’engagements volontaires de progrès nutritionnels dans le cadre du programme national nutrition santé II (PNNS-2).

2009, Le groupe Casino a acquis les participations résiduelles de la famille Baud dans les sociétés Franprix et Leader Price, détenant désormais la totalité du capital des deux sociétés.

Création de GreenYellow, la filiale du Groupe dédiée au développement des énergies renouvelables : projet photovoltaïque à la Réunion, couvertures de parkings des grandes surfaces…

Politique, stratégie et Image de marque 

Le groupe bénéficie d’une longue histoire sur le marché de la distribution alimentaire. C’est un acteur historique du commerce de proximité. Il a su au fil des années innover et s’adapter. Actuellement  ses performances commerciales s’appuient sur un mix d’enseignes et de formats bien adaptés aux zones d’implantation.

Dans sa stratégie de développement, on observe une volonté de couvrir l’ensemble de la gamme de distribution (hypermarché, supermarché, discount, vente sur internet, supérette, bio), sans oublier que le groupe fut précurseur dans le développement des cafétérias. Concept un peu obsolète de nos jours, mais qui fut une révolution en son temps !

Le groupe met l’accent sur sa volonté d’entretenir une relation de proximité avec ses clients. On note d’ailleurs qu’il a intégré un bureau d’études, chargé d’observer et d’anticiper les attentes des clients (3).

2014-04-22_172258

Sur le site de Casino, nous pouvons d’ailleurs lire : « La compréhension des enjeux et évolutions de la société, la connaissance approfondie des consommateurs et la volonté de répondre aux attentes de chacun d’entre eux sont à la base de ses performances et de son ambition : « Nourrir un monde de diversité ».

D’autre part, on observe une démarche RSE (4) historique. Comme Monsieur Jourdain avec la prose, le groupe CASINO faisait de la RSE sans le savoir dès 1904 avec la création d’une Caisse de prévoyance décès pour les salariés du groupe. Cette sensibilité est probablement due à la présence de Geoffroy Guichard à la tête du groupe et au fait que ce soit historiquement une entreprise familiale, bâtie sur un modèle plutôt paternaliste. Nous devons reconnaître que le groupe a su entretenir cette démarche et la moderniser. Nous notons notamment la relation étroite du groupe avec le Ministère de la Ville, qui se traduit par la signature régulière d’accords-cadres dans lesquels le groupe s’engage à promouvoir la diversité, à participer au développement économique des quartiers dans lesquels il est implanté, notamment en favorisant l’emploi local.
Capacité d'innovation du groupe Casino

Sur le marché de la proximité, le groupe CASINO-Monoprix couvre les enseignes suivantes : 

2014-04-22_172545

Parmi les nouveaux concepts, le groupe Casino fait évoluer ses enseignes de proximité. En créant notamment les deux enseignes Casino shopping et Casino Shop, qui viennent directement concurrencer les enseignes Monop’(5) et Carrefour City. Les magasins « Chez Jean » viennent également bousculer les habitudes en recréant l’épicerie multi-services au cœur de l’urbain (implanté place Wilson à Toulouse). 

2009, Création du concept de "convenience store" : Chez Jean 

Concept de proximité créé par Casino et Relay. 

Chez Jean reprend l’idée des convenience stores  qu’on peut trouver aux Etats Unis et au Japon. Ouvert de 7h à 23h sept jours sur sept, ce concept s’adresse aux urbains pressés qui ont besoin de faire des achats-minute. "Chez Jean" offre un nombre très faible de références, en comparaison des Monop' ou Carrefour Market. Mais il regroupe en un même lieu l'ensemble des services dont peuvent avoir besoin cette catégorie de consommateurs : restaurant, café, fleuriste, point presse, épicerie, distributeur de billets, téléphonie, jeux de hasard, point Française des jeux, etc.

2014-04-22_164033

Dans la partie restauration rapide, une gamme de sandwiches est proposée avec une déclinaison humoristique des appellations (ex : Jean-bon) et un affichage de « petits plats cuisinés maison » à des prix compétitifs. On note une offre petit-déjeuner où le café et le thé est proposé à volonté comme aux Etats Unis. 

Besoin de travailler au calme ? Une connexion WiFi est disponible ainsi que des prises électriques pour recharger les appareils mobiles le cas échéant gratuitement.

Une charte graphique ludique et originale donne une ambiance de BD. Jouer sur le prénom est une belle astuce marketing. Difficile de croire pour le consommateur que se cache derrière ce concept un grand groupe de la grande distribution. Un prénom simple, bien français et qui permet une déclinaison humoristique des produits. 

2011, Création de Casino Shop et Casino Shopping 

Le nouveau concept de Casino Shopping © Photo Agence Malherbe

Le nouveau concept de Casino Shopping © Photo Agence Malherbe

 

C'est en anticipant les mutations et les évolutions majeures de la consommation que Casino Proximité a décidé de créer en 2011, un nouveau concept décliné en deux types de points de vente : Casino shop (surface de vente inférieur à 400 m²) et Casino shopping (surface de vente supérieure à 400 m²). Ces deux enseignes viennent renforcer la dynamique d’expansion de Casino Proximité par l'innovation "concepts et enseignes"[6]. Le groupe affiche clairement sa stratégie. Il crée un nouveau concept qui a pour ambition à terme de supplanter les « Petits Casino » situés dans certaines zones urbaines à forte densité.

 

casino_shopping2

On observe une réelle volonté du groupe de repenser l’agencement et l’implantation du magasin. Produit de l’agence Malherbe, on observe une forte inspiration des premiers libres services proposés par la marque.

2013-02-20_121009

La charte graphique joue sur des codes couleurs très contemporains qui associent une couleur sombre à un couleur acidulée. L’enseigne fait le choix d’un rose fuchsia très féminin. 

A l’intérieur, on casse les codes de la supérette : fini le carrelage blanc et les néons éblouissants. Comme tous les autres concepts, on fait le choix d’une ambiance plus intimiste avec une mise en valeur du produit par l’éclairage. Les lignes sont courbes  pour donner une impression de douceur.

 Le message est clair : « tout a été précisément étudié pour offrir un magasin agréable, confortable et chaleureux, pour des courses qui sont désormais "un shopping plaisir" au quotidien. [7]» Objectif : associer praticité et convivialité !

L’innovation principale est la suppression des caisses au profit d’un comptoir d’accueil.

Le concept comprend un grand nombre de services associés :

  • Livraison à domicile,
  • Un micro-onde en libre-service
  • Un point pressing,
  • Un point de livraison Cdiscount,
  • La CB dès 1€ d’achat,
  • Un rayon « découverte de produits régionaux »,
  • 9000 références pour 550 m²,

2013-02-20_172055

Casino shopping veut en finir avec l’image du magasin de dépannage et entend en faire un véritable lieu de vie [8]

 

 

 

 

 

 

Les concepts Monoprix 

Les concepts Monoprix se veulent adaptés à la vie urbaine. Nous sommes bien dans le commerce de proximité de centre urbain. Depuis la fin des années 90 et le début des années 2000, le groupe Monoprix est détenu par le groupe Casino et le groupe Galerie Lafayette. La spécificité de l’enseigne est d’avoir fait du développement durable, un de ses cœurs de communication.

En 2005, Le Groupe lance deux nouvelles enseignes : Monop’, enseigne d’hyperproximité inspirée des convenience stores d’outre-Manche, et beautymonop, « cosmétiques store » entièrement dédié à la beauté et à hygiène au quotidien. 

2013-02-20_164710

Il s’agit de petits magasins de proximité 150 à 300 m²,  pour plus de 5600 références. (ultra-frais, épicerie classique et fine, soin, bricolage, etc.).  Nous sommes sur les mêmes segments que Casino shopping et Carrefour City. 

2013-03-14_103726

On note l’ouverture en 2001 d’un grand Monop’ à Paris, de plus de 600m² dans lequel on retrouve les formes courbes qui reste la marque de fabrique en matière d’aménagement du groupe Casino. Elle sera reprise ensuite pour les concepts de Casino Shop et Shopping. 

2013-02-20_164720

Avec Daily Monop’ le groupe s’attaque à la restauration rapide. 

Le premier concept, ouvert en 2003 gare du nord s’approchait plus du concept de convenience store. Les derniers ouverts sur la place parisienne marquent bien leur différence et s’inscrivent vraiment sur le marché du snacking.

Source : http://www.lunion.presse.fr

L’offre de produits frais est l’une des forces des dailymonop, capables de proposer dans chaque boutique restaurant quelques 400 références à ses clients pour composer leurs repas, à prendre sur place ou à emporter[9].

Source : http://legrandmorning.rtl2.fr

Charte graphique et aménagement : avec ses grandes baies lumineuses, ses couleurs brun, vert et blanc, ses linéaires impressionnants, dailymonop apporte à coup sûr un air nouveau dans le paysage du snacking, ce qui devrait se confirmer avec la dizaine d’ouvertures déjà programmées, d’abord à Paris, mais sans doute très vite dans d’autres grandes agglomérations.

[1] http://www.ticket-caisse.com/casino.html

[2] Le groupe rachète les parts des frères Charle en 2011 et devient actionnaire à 99,6% de Cdiscount.

[3] Dunnhumby France :  http://www.dunnhumby.com/fr/

[4] Responsabilité sociale de l’entreprise

[5] Enseigne qui appartient également au groupe Casino à 50 % avec les Galeries Lafayette.

[6] http://www.casino-proximite.fr/CasinoShopping/Pages/Ambition.aspx

[7] http://www.casino-proximite.fr/CasinoShopping/Pages/Concept.aspx

[8] Harzig J., Casino shopping grand prix Stratégies du design 2011, Végétable, nov. 2011. 

http://www.vegetable.fr/2011/11/10/casino-shopping-grand-prix-strategies-du-design-2011/

[9] http://www.lhotellerie-restauration.fr