16 juin 2015

En ce qui concerne la nostalgie, essayez Benoît Duteurtre !

Benoît Duteurtre est né en 1960 à Sainte-Adresse, joli nom pour un lieu de naissance. Il est l’arrière-petit-fils du président René Coty par sa mère.  Par ailleurs, Benoît Duteurtre est passionné de musique. Il est producteur d’une excellente émission sur France Musique intitulée : « Etonnez-moi Benoît. » À travers tous ses romans Benoît Duteurtre s’intéresse aux aspects concrets de notre temps qu'il restitue à travers des situations précises. Il narre les traits de caractères et les comportements caractéristiques... [Lire la suite]
Posté par TESA31 à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 mai 2015

Manger, parler, penser : Relisons Rabelais et bien d’autres…

  Depuis un temps immémorial, le pain est plus que du pain. Partagé, il devient signe d'hospitalité ; consacré, il se fait signe du corps divin ; en simplifiant, on pourrait affirmer qu'à partir du fruit de l'arbre du bien et du mal ou du repas totémique, tout aliment se fait signe, que toute nourriture devient fondatrice de culture. La nourriture semble se prêter avant tout à une réflexion sur les rapports entre pratiques alimentaires et pratiques culturelles : en quel sens les moeurs alimentaires... [Lire la suite]
09 avril 2015

Une recette du commissaire Montalbano

Nous débuterons par la recette afin de ne pas trop faire attendre nos lecteurs gastronomes. « Doux Jésus, les arancini d’Adelina ! Il ne les avait goûtés qu’une fois : un souvenir qui lui était certainement passé dans l’ADN, dans le patrimoine génétique. Adelina y mettait bien deux bonnes journées, à les préparer. Il en connaissait par cœur la recette. La veille, on fait un aggrassato, mélange de veau et de porc en gelée et en parties égales, qui doit cuire à feu très bas pendant des heures avec l’oignon, tomates, céleri,... [Lire la suite]
17 février 2015

Mourir noyé dans un tonneau de whisky, après avoir vu un match de rugby !

Peut-être parce que j’aime regarder, par un samedi pluvieux, assis dans mon fauteuil un match de rugby entre l’Ecosse et l’Irlande, à moins que ce ne soit le Pays de Galles ; bref des Celtes. Dans ma main droite un verre de whisky, sec cela va de soi. C’est ma façon à moi d’aimer le rugby, de le comprendre, [surtout après plusieurs verres] et d’honorer ces nations dont la gloire est d’avoir inventé et propagé le goût du whisky. Que du bonheur ! Il y a dans l’étrange lucarne, de la boue, du vent, de la bruine, des types qui... [Lire la suite]
Posté par TESA31 à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 février 2015

Poésie gastronomique : oui, il faut lire Raymond Queneau !

  Oui, il faut lire Raymond Queneau. Classé parmi les auteurs modernes, Queneau n'en reste pas moins un écrivain insaisissable. Ayant traversé le surréalisme, la littérature engagée et le Nouveau Roman sans jamais s'être plié à une seule de ces modes, il a imposé un style original qui allie fantaisie malicieuse et poésie. Et puis comment peut-­on naître au Havre, quelle idée... Certes, je n’ai rien contre les havrais mais tout de même poète au Havre, je préfère Honfleur. Fondateur de l'Ouvroir de... [Lire la suite]
Posté par TESA31 à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 février 2015

Que serait le livre sans la gastronomie ? Et le reste, je vous dis pas !

La gastronomie, c’est non seulement ce que l’on mange, mais tout ce que l’on imagine autour de l’aliment, de ses codes et de ses rituels, des contraintes qu’il impose et des plaisirs qu’il permet. Or depuis toujours, le récit a été l’une des formes privilégiées à travers lesquelles la gastronomie a été pensée. Les textes religieux fondateurs sont nombreux à raconter le repas ou l’aliment – l’importance de la Dernière Cène dans la Bible, les codifications du jeûne dans le Mahabharata, les prescriptions alimentaires dans le Talmud et... [Lire la suite]