07 mai 2015

Manger, parler, penser : Relisons Rabelais et bien d’autres…

  Depuis un temps immémorial, le pain est plus que du pain. Partagé, il devient signe d'hospitalité ; consacré, il se fait signe du corps divin ; en simplifiant, on pourrait affirmer qu'à partir du fruit de l'arbre du bien et du mal ou du repas totémique, tout aliment se fait signe, que toute nourriture devient fondatrice de culture. La nourriture semble se prêter avant tout à une réflexion sur les rapports entre pratiques alimentaires et pratiques culturelles : en quel sens les moeurs alimentaires... [Lire la suite]